commentaires de gidmoz juillet 2013

Si un entrepreneur délocalise, c’est qu’il parvient à produire moins cher sa production par cette délocalisation de tout ou partie de sa production. Ses clients en profitent et s’enrichissent en achetant moins cher.
Interdire une délocalisation, c’est appauvrir les clients de cet industriel. C’est appauvrir le pays.
—————–
Une banque n’a pas le droit d’émettre une autre monnaie que la monnaie légale, officielle. Et elle émet de la monnaie selon les règles édictées par l’Etat. Il existe ainsi un monopole étatique de la monnaie. L’Etat est donc responsable du fonctionnement de la monnaie, et aussi responsable de son dysfonctionnement. La crise actuelle est une crise monétaire, une crise de la monnaie. Puisque l’Etat est responsable de la monnaie, l’Etat est donc responsable de la crise. Il est donc mal fondé d’y voir un effet du libéralisme. 
Un libéral demande que l’Etat cesse d’interdire la libre création de monnaie. Un libéral demande que l’Etat cesse de gérer la monnaie, que l’Etat cesse de contrôler et d’interdire et de légiférer sur la monnaie. En un mot, un libéral demande le freebanking. Il serait normal qu’une banque puisse émettre la monnaie de son choix. Par exemple le BNP-or, équivalent à un gramme d’or au guichet de ses agences.
Là encore, accuser le libéralisme dans un dysfonctionnement de la monnaie est mal fondé.
Lire la suite