bitcoin, une expérience intéressante

Thierry: Bitcoin est en tout cas une expérience intéressante, et vouée à un certain succès… sauf quand les États vont s’en mêler !

Gidmoz: Cette expérience illustre que la valeur de la monnaie a deux sources: d’une part sa valeur non monétaire. Et d’autre part, la facilité des transactions. C’est la raison pour laquelle la promesse d’un gramme d’or(si billet de banque) a autant de valeur qu’un gramme d’or, sinon plus. C’est aussi la raison pour laquelle bitcoin a de la valeur alors que sa valeur non monétaire est quasi-nulle, sauf pour qq geeks. La valeur de bitcoin réside dans le gain que bitcoin permet lors des échanges. Un des gains est l’anonymat.

Thierry: Oui, je sais (j’ai d’ailleurs intégré plusieurs de vos objections dans l’article de Wikibéral). Il y a en fait deux populations intéressées par Bitcoin : 1. ceux qui s’intéressent à la facilité de transaction (on peut imaginer des transactions d’une monnaie fiat à une autre monnaie fiat où Bitcoin servirait de pur intermédiaire, c’est peut-être là l’avenir de Bitcoin ?) et 2. les spéculateurs ou « épargnants ». La théorie de Mencius Moldbug à ce sujet est que c’est la catégorie 2 qui détermine entièrement la valeur et la viabilité de Bitcoin, et que si l’Etat empêchait la conversion Bitcoin/monnaies fiats, Bitcoin s’effondrerait.

Gidmoz: 1. Oui, bitcoin serait un bon intermédiaire des échanges à condition que le cours du bitcoin sur un marché organisé varie peu entre le début et la fin de la transaction. C’est la loi qui interdit aux monnaies légales de permettre des échanges aussi faciles. Les techniques pour faire mieux que bitcoin sont innombrables, contrairement à ce qu’imaginent certains admirateurs de bitcoin. 2. J’apprends, ravi, que ce monsieur Mencius Moldbug pense exactement comme moi sur la source de la valeur de bitcoin. Toute loi restreignant la liberté des échanges de bitcoin amoindrirait, voire annulerait, la valeur des bitcoins.

Frédéric: bref ça s’effondrera dès que ça deviendra trop important et que le léviathan aura sorti sa tentacule… no future

Thierry: Le rêve aurait été un bitcoin adossé à l’or, qui sait, un jour peut-être ?

Gidmoz: Ce ne serait pas exactement un bitcoin adossé à l’or. Mais presque. Ce serait un « bitcoin », une information numérique unique, et représentant une promesse d’un gramme d’or dans le coffre de telle société commerciale bien identifiée. Et cette société commerciale remettrait un gramme d’or en échange de ce « bitcoin » là, bien identifié. Mais alors, chaque société commerciale de gardiennage d’or émettra ses « bitcoin » différents des autres « bitcoins » de sociétés concurrentes.

À propos gidmoz
libertarien, ingénieur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :