système de retraite par répartition

Dans un système de retraite par répartition, chaque actif cotisant verse une cotisation à la caisse de retraite. Il reçoit en échange un certain nombre de points. Au moment de sa mise en retraite, le pensionné a acquis un certain nombre de points. Désormais ce nombre de points ne changera plus. Il servira de clé de répartition des cotisations entre les retraités.

La caisse de retraite calcule la somme des points de tous les retraités avant chaque versement de pension. Le montant de la pension versée à un retraité est un pourcentage des cotisations versées avant le paiement de la pension. Ce pourcentage du retraité est la division de son nombre de points divisé par la somme des points de tous les retraités. Chaque mois, la somme des pensions versées est égal au montant des cotisations. La caisse de retraite par répartition verse les cotisations dès qu’elle les reçoit.

Chaque mois, la caisse partage un gâteau entre les retraités. Ce gâteau change tous les mois car le nombre d’actifs varie et le nombre de retraités varie aussi. Plus les actifs sont nombreux, plus le gâteau est grand et plus les pensions sont grandes. Mais plus les retraités sont nombreux, moins les pensions sont grandes. Chaque retraité conserve son même nombre de points.

Le montant de la pension du retraité dépend du nombre d’actifs et du nombre des points des retraités. Si les actifs cotisant diminuent et que le nombre des retraités augmente, le montant de la pension du retraité peut donc fortement baisser. Ce risque de diminution du montant des pensions pose un problème politique à l’État.

Dans le principe, une caisse de retraite par répartition ne détient donc aucun patrimoine, aucun capital, aucune trésorerie. Son rôle se limite à répartir entre les retraités le montant les cotisations reçues.

Publicités

À propos gidmoz
libertarien, ingénieur

2 Responses to système de retraite par répartition

  1. eric says:

    Dans ce cas, aucune caisse de retraite ne peut être en déficit !

    • gidmoz says:

      @Eric
      Dans le principe de fonctionnement d’une retraite par répartition, la caisse ne peut pas être en déficit. Mais l’Etat intervient pour garantir un certain montant aux retraités. Cette subvention de l’Etat se surajoute au montant des pensions. La pension du retraité contient ainsi la pension de répartition augmentée d’une subvention de l’Etat. Cette subvention est contraire au principe de la retraite par répartition.

      La caisse est en déficit car cette subvention de l’Etat est comptabilisé comme une dette de la caisse de retraite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :