la Justice sociale, c’est quoi?

La « Justice sociale » est un concept incohérent. La Justice sociale, c’est le fait que l’État aurait le droit de prendre à un soi-disant riche une certaine somme. Le choix des prétendus riches dépend du seul arbitraire de l’État. Le montant pris à ces soi-disant riches dépend aussi de l’arbitraire de l’État.

La Justice, la vraie, commence par défendre le droit de propriété. La Justice, la vraie, ça sert à trancher les litiges entre les gens par un juge. Or la plupart des litiges portent sur un droit de propriété. C’est la raison pour laquelle le Droit civilisé est fondé principalement sur le droit de propriété.

Prendre à un riche, c’est violer son droit de propriété. Ce n’est conforme à aucune Justice. C’est incohérent avec toute logique de Justice civilisée. Appeler cela une « Justice sociale », c’est se moquer du monde! C’est une imposture intellectuelle.

La Justice sociale est, de fait, un vol sordide commis par l’État au profit de …. oui, de qui? Qui donc reçoit l’argent de l’État? Non, ce ne sont certainement les vrais pauvres. Il y a 5% de vrai pauvres. Par ce prétexte, l’État confisque la moitié de la production des français. Et l’État prétend qu’il va redistribuer tout ce fric avec plus de Justice! C’est bien difficile à croire, ce mensonge là.

Et la jalousie, l’envie, la cupidité de certains, la haine du riche, est la vraie raison de voler l’argent du riche, ou du prétendu riche.

En plus, l’impôt détruit puissamment des incitations à produire. L’impôt fait baisser la production de richesses dans le pays. On ne peut pas enrichir les pauvres en prenant l’argent aux riches. Les vrais riches sont déjà partis d’un pays où on les vole moins. Il reste les classes moyennes qui ont sué sang et eau pour économiser le fruit de leur travail. C’est cette cible sociale de victimes que choisit l’État pour leur confisquer, partiellement, les fruits économisés de leur travail.

Pour diminuer la pauvreté, il faut créer plus de richesses dans le pays. Or tout impôt détruit une occasion de produire de la richesse égale au montant de l’impôt. Pour dire bref, l’impôt détruit deux fois plus de richesses que son montant. C’est l’impôt qui crée la pauvreté. C’est le travail et le commerce qui crée la richesse dans le pays.

La prétendue « Justice sociale », c’est l’injustice, c’est l’arbitraire aveugle et injuste aux mains d’un État aveugle, incohérent, et qui distribue le fric au hasard. On devrait dire qui gaspille tout le fric qu’il prend aux gens qui produisent et travaillent.

Certains imaginent qu’on ne peut devenir riche qu’en appauvrissant d’autres. Ceux-là ignorent que la richesse se crée en travaillant. En travaillant, non seulement on s’enrichit, mais en rend plus riches ses clients, ses fournisseurs, ses employés, ses employeurs. Donc, dire qu’il faut voler les riches car ils auraient volé est inepte.

Publicités

À propos gidmoz
libertarien, ingénieur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :