la nature juridique de la monnaie

La nature juridique de la monnaie est, amha, un sujet décisif essentiel dans tous les débats économiques sur la monnaie. Ainsi en témoignent deux professeurs de Droit:

Le professeur de Droit Pierre Meyer écrivait « plutôt que de rechercher la nature juridique de la monnaie, les juristes se bornent à rallier la conception économique, réduisant la monnaie à ses fonctions: d’évaluation, de paiement, de réserve de valeur, et négligeant d’en rechercher la nature. »

Le Professeur de Droit Rémy Libchaber a écrit dans « recherche sur la monnaie en Droit Privé ». Il écrit « Jusqu’à la fin du XIXe siècle, toutes les discussions portant sur la nature de la monnaie ont hésité entre ces deux positions : soit la spécificité de la monnaie était intrinsèque, et tenait à l’or ou au métal précieux qui la composait; soit la monnaie n’était rien en elle-même, et se définissait essentiellement par l’ensemble des richesses auquel elle renvoyait ».

Pour moi, il y a trois sortes de monnaies. La monnaie-marchandise. L’or, l’argent, le blé, le cuivre. Ensuite, il y eut la monnaie-promesse. Ainsi, au 19e siècle, chaque billet de banque était une promesse commerciale de la banque de verser un gramme d’or.

Enfin, il y a la monnaie actuelle. C’est une monnaie de banque centrale. Sa création provient non pas d’une logique commerciale, mais de lois qui décrivent son fonctionnement et sa création.

Publicités

À propos gidmoz
libertarien, ingénieur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :