valeur de l’or qui ne sert à rien

Toute marchandise a une utilité pour une infime minorité des gens. Ils sont des utilisateurs de cette marchandise-là. Mais cette minorité d’utilisateurs suffit pour que cette marchandise ait de la valeur pour tous. Les amateurs de joaillerie sont suffisamment nombreux pour assurer que l’or a de la valeur pour tous. Pour certains, l’or ne sert à rien. Néanmoins, chacun trouvera toujours un amateur de bijou en or pour lui échanger de l’or contre une autre marchandise.

Un économiste, prisonnier de guerre, rapportait que la cigarette fut la monnaie dans son camp de prisonniers. La cigarette servait de monnaie même aux non-fumeurs. Chacun savait qu’il existerait toujours un fumeur pour échanger une ration de pain contre des cigarettes.

Le cours de cette marchandise dépend uniquement, in fine, du gout des utilisateurs de cette marchandise. Si leur gout varie, le cours variera. Ceux qui spéculent sur l’or spéculent en fait sur la stabilité du gout des amateurs de bijoux en or. Et dans une moindre mesure sur l’utilisation de l’or dans certaines industries. Mais ils spéculent aussi sur la croyance des autres investisseurs sur la stabilité de ce gout des amateurs de bijoux.

Toute spéculation est une spéculation à deux niveaux. Certains spéculateurs spéculent sur le gout futur des utilisateurs d’or. C’est raisonnable. La spéculation sur ce que penseront ces spéculateurs est plus dangereuse. C’est le difficile environnement de tous les financiers.

Publicités

À propos gidmoz
libertarien, ingénieur

One Response to valeur de l’or qui ne sert à rien

  1. Critiswiss says:

    Bonjour Gidmoz,

    Très bon article 🙂 Je citerai un autre argument en ce qui concerne la ruée sur l’or. Plutôt qu’un autre argument, je devrais dire une précision sur l’un de vos arguments 😉

    Aujourd’hui l’or connaît une forte demande car de plus en plus d’acteur estiment que ce que vous appelez « le goût pour les bijoux » mais qui pourrait aussi être exprimé comme « la fascination pour le métal jaune » (car c’est bien de cette fascination dont nous parlons sans quoi les bijoux qui n’ont qu’utilité d’apparat serait fabriqués dans une matière et cette fascination est en premier lieu une cause de la rareté du métal) ait potentiellement plus de chance de perdurer que celle envers la monnaie papier qui perd de sa rareté chaque fois qu’une banque centrale en imprime.

    L’or (physique bien sûr) fascine une majorité de personne et dans la mesure où sa quantité sur terre n’est pas renouvelable, son offre ne peut pas être manipulée! Tant qu’il aura de l’attrait, des mines l’extracteront et tant que la monnaie perdra de sa valeur, l’or conservera son attrait, ne serait-ce qu’en qualité de substitut à la monnaie papier.

    Si les banques centrales cessaient d’imprimer, l’or perdrait tout son attrait en tant que support de valeur alternatif et retrouverait un niveau de prix correspondant à la demande des consommateurs de bijoux 😉

    Bien à vous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :