étalon-or vs panier de commodities

Thomas Mayer, chef-économiste de la Deutsche Bank, propose que l’étalon de monnaie soit non pas un étalon-or, mais un panier de biens de consommation. http://www.contrepoints.org/2011/10/04/48782-en-economie-je-suis-autrichien

L’inconvénient de l’or est que sa valeur provient surtout de sa demande monétaire, et moins de sa demande pour la joaillerie ou pour l’industrie. Il en résulte une trop grande volatilité. Une des qualités d’une monnaie est une certaine stabilité de sa valeur. L’or sert de monnaie de remplacement. Cette demande quasi monétaire variable est la principale cause de sa valeur fluctuante.

Regardons les courbes de cours des commodities sur le site web du CRB, Commodities Research Bureau. Les commodities, à l’exception de l’or, ont une valeur moyenne qui suit assez bien la valeur des biens de consommation depuis 40 ans. C’est bien logique. Les commodities sont produits avec du travail et des investissements dans de nombreux secteurs d’activité. De plus ces commodities rentrent directement ou indirectement dans les coûts de fabrication de toutes les marchandises vendues dans le monde. Un étalon de monnaie qui serait un panier d’un grand nombre de commodities rejoint donc, amha, l’idée de l’économiste Thomas Mayer, de la Deutsche Bank.

Un étalon de monnaie, qui serait un panier de commodities, aurait plusieurs avantages. Il est fondé sur des cours mondiaux. Il est fondé sur une production de biens utiles et variés. Il a ainsi une certaine universalité. Il est fondé sur le cout de travail de production de ces commodities. Il est fondé sur la valeur de biens servant à la fabrication de nombreux produits industriels.

L’étalon-or a l’avantage d’être facilement compris par tous les électeurs puisqu’il a déjà été utilisé récemment comme étalon monétaire. On comprend qu’un politicien préfère un tel choix. Mais l’utilisation d’un panier de biens de consommations, d’un panier de commodities me semble être un débat nécessaire. Un des arguments contre l’étalon-or est la spéculation trop vive sur l’or.

Néanmoins, quelque soit l’étalon monétaire, tant que l’État sera la garant de la monnaie, il la manipulera tôt ou tard. Il subit des pressions politiques dépensières auxquelles il ne peut durablement résister. Il est donc, amha, plus raisonnable de promouvoir le free banking que l’étalon-or.

Publicités

À propos gidmoz
libertarien, ingénieur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :