Canto-Sperber et le libéralisme

Canto-Sperber et le libéralisme

Madame Canto-Sperber a une vision purement socialiste du libéralisme. Elle ignore le libertarianisme. Les libertariens soutiennent une conception du libéralisme très différente de celle de Canto-Sperber.

Le philosophe Alain Laurent est un spécialiste du libéralisme de tous ses courants historiques et actuels. Madame Canto-Sperber ignore cette variété de la pensée libérale dans son exposé. Elle semble aussi ignorer l’apport essentiel de Robert Nozick, un philosophe du libertarianisme.

Madame Canto-Sperber évoque le Droit Naturel sans le citer. Mais elle n’évoque pas la théorie cohérente du Droit proposée par les principes du libéralisme.

Enfin, certains propos de Madame Canto-Sperber sur certaines conséquences supposées du libéralisme montrent des lacunes importantes en science économique. Cinq Nobel d’économie sont libertariens. Leurs thèses expliquent une réalité économique et politique aux antipodes des idées de Madame Canto-Sperber.

Publicités

À propos gidmoz
libertarien, ingénieur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :