mesurer la valeur d’un travail

thème: Le salaire est une mesure imprécise de la satisfaction du travail. Le salarié échange son travail contre un salaire. L’employeur échange ce même travail contre le salaire.

titre: mesurer la valeur d’un travail

Le salaire reçu est une mesure de la satisfaction de l’employeur. Cette mesure de la satisfaction est valable car elle a été effectuée par l’employeur lui-même. Ce même salaire reçu est une mesure de la satisfaction du salarié. Cette mesure de satisfaction est valable car elle provient du jugement de préférence du salarié lui-même.

L’acheteur préfère posséder la chose achetée plutôt que conserver l’argent qu’il possédait. C’est donc que, pour l’acheteur, la chose achetée a plus de valeur que l’argent dépensée. Un tiers peut valablement l’affirmer. C’est la théorème de la « préférence démontrée ». Pour l’employeur, le travail de son salarié a donc plus de valeur que le salaire versé.

Le vendeur préfère posséder le prix de vente plutôt que l’objet qu’il vend. Pour ce vendeur, la chose vendu est moins de valeur que l’argent gagné. Un tiers qui le voit peut valablement le dire. C’est encore la théorème de la « préférence démontrée ». Pour le salarié, son travail a moins de valeur que son salaire.

L’argent versé, ou l’argent reçu, mesure d’une manière très imprécise la valeur d’un travail. Un tiers extérieur à cette transaction pourra valablement utiliser cette mesure. Néanmoins, cette mesure est très imprécise puisque ce même travail a objectivement une « valeur monétaire » différente pour le salarié et pour l’employeur.

Q. Puisque l’argent mesure la satisfaction, alors, il est possible de comparer la satisfaction de monsieur AA et celle de Monsieur BB

R. Non, la satisfaction est évaluée que par soi-même, ou bien en observant la préférence d’un individu. Nul tiers ne peut observer un jugement non exprimé dans la tête d’autrui. De plus, l’argent mesure d’une manière très imprécise.

La satisfaction de monsieur AA à manger un kilo de fraise est-il plus importante que la satisfaction de monsieur BB à manger un kilo de poires? La satisfaction de monsieur AA à recevoir 100 euros serait-elle supérieure ou inférieur à la satisfaction de Monsieur BB à recevoir 100 euros. Dans ces deux cas, il est impossible de comparer les deux satisfactions de deux personnes différentes.

Monsieur AA est-il plus satisfait de recevoir 1000 que Monsieur BB de recevoir 100 euros? On est tenté de répondre « OUI ». Mais, à la réflexion, la réponse est « NON ». Nul ne peut prétendre savoir l’intensité du sentiment qui existe dans la tête d’autrui.

En effet, si Monsieur AA est richissime, recevoir 1000 euros ne lui procurera peut-être pas plus de satisfaction que de recevoir 100 euros. Seul Monsieur AA pourrait peut-être donner un éclairage sur ce qu’il ressent, sur ce qu’il préfère, sur ce qu’il juge. Nul tiers ne peut valablement le dire.

Publicités

À propos gidmoz
libertarien, ingénieur

2 Responses to mesurer la valeur d’un travail

  1. Rosy'n says:

    Le salaire est la mesure imprécise de la satisfaction de l’employeur de verser le moins coûtant… (c’est ce qui incite de plus en plus à l’assistanat qui dit de « ne pas perdre sa vie à la gagner) !

    Le salarié échange une proportion non négligeable de son temps de vie, contre un salaire qui lui permet de se nourrir et de faire vivre sa famille le reste du temps… (ça reste à prouver 😦 )

    L’employeur gagne une part non négligeable de son propre temps de vie, qu’il économise sur la part de son temps de travail qu’il délègue, et s’enrichit d’autant… (citation de Paul Getty) 😆

  2. gdm says:

    @Rosy’n
    oui, oui et oui. Chacune de vos trois phrases est importante. Chacune mériterait un article entier. Je m’y attellerai un jour.

    Je décris des processus économiques. La compassion qu’on peut ressentir envers envers ceux qui soufrent du manque d’argent ne change rien à l’existence du processus de satisfaction que je décris ici.

    La souffrance du manque de richesse peut être soulagée par une plus grande croissance de la production des richesses. C’est un des buts de la science économique de montrer comment les richesses se créent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :