deux définitions de la monnaie secondaire

thème: La monnaie secondaire est la promesse de verser de la monnaie centrale. Est-elle vraiment une monnaie? Est-elle une coproduction de la Banque Centrale et de la banque secondaire?

titre: deux définitions de la monnaie secondaire

Il existe deux définitions différentes de la monnaie secondaire, selon le point de vue.
La monnaie du 19e siècle était une promesse de verser de l’or. Une telle monnaie-promesse est une une monnaie. Une unité de monnaie secondaire est une promesse commerciale de verser une unité de monnaie centrale. La monnaie scripturale des clients de la banque est de la monnaie secondaire. Selon une telle analyse comptable, la monnaie secondaire est une monnaie-promesse. Elle semble donc exister.

Mais, d’un autre point de vue, cette monnaie secondaire n’est pas une vraie monnaie. Elle ne possède pas entièrement deux des trois qualités classiques d’une bonne monnaie. Il lui manque d’être une véritable réserve de valeur, et d’être un véritable moyen d’échange libre. La monnaie secondaire possède de la valeur à la seule condition que la Banque Centrale prête de la monnaie centrale. C’est une coproduction de la Banque Centrale et de la banque secondaire.

La monnaie secondaire serait un moyen d’échange médiocre s’il ne s’appuyait pas sur la conversion quasi-systématique en monnaie centrale. Cette monnaie secondaire apparait comme une émanation indirecte de la monnaie centrale, dépendant du bon vouloir de la Banque Centrale. Cette monnaie secondaire apparait encore comme une coproduction entre la Banque Centrale et la Banque Secondaire. La Banque Centrale tient à bout de bras chaque monnaie secondaire. Une monnaie secondaire n’a aucune indépendance. Elle dépend des autorisations de la Banque Centrale.

En outre, le nom de cette monnaie secondaire est identique au nom de la monnaie de banque centrale. En achetant un sandwich McDo, achetez-vous au restaurant franchisé? Ou bien achetez-vous à la compagnie McDo? Il est commercialement correct de dire que la compagnie McDo est le producteur responsable du sandwich acheté dans le restaurant franchisé. Un lecture du contrat de franchise pourrait préciser.

Le terme « monnaie secondaire » n’est pas définie dans le Code Monétaire. C’est donc le travail de l’économiste d’enquêter pour découvrir la réalité des droits et des obligations qui existent. L’économiste en déduira quelle est la réalité économique de cette monnaie secondaire. Monnaie à part entière? dette comptable? coproduction?

Du point de vue d’un économiste qui analyse les responsabilités et les obligations, la monnaie secondaire pourrait être une création indirecte de la Banque Centrale. Comme un sandwich McDo est une production indirecte de la compagnie McDo. Mais, pour étudier les mécanismes bancaires, il est nécessaire de parler de monnaie secondaire.

Publicités

À propos gidmoz
libertarien, ingénieur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :