Banque Centrale 100% money

thème: L’État confie son monopole monétaire à la Banque Centrale. La Banque Centrale produit la monnaie. Dans un système 100% money, les banques secondaires empruntent à la Banque Centrale la monnaie qu’elles prêtent à leurs clients.

article: Banque Centrale 100% money

1. Les pièces d’or furent une monnaie dans les temps anciens. C’est une époque révolue.

2. monnaies écossaises
Entre 1715 et 1845 en Écosse, pendant 130 ans, des banques concurrentes et indépendantes émettaient des billets de banque sans le contrôle de l’État. Il n’ avait alors pas de Banque Centrale. Chaque billet de banque était une promesse de la banque de verser de l’or en échange du billet. La monnaie était une promesse de recevoir de l’or. Cette promesse de la banque était matérialisée soit sous la forme de billet, soit sous la forme d’un compte bancaire. Ces deux formes de monnaie sont juridiquement équivalentes. Elles ont la même valeur juridique.

3. monopole monétaire
Au 21e siècle, les grandes monnaies du monde fonctionnent chacune avec son système de Banque Centrale. L’or n’est plus utilisé par les Banques Centrales. L’État a le monopole de l’émission de la monnaie sous toutes ses formes, billets, pièces ou comptes bancaires. L’État confie la gestion de la monnaie à une Banque Centrale. La Banque Centrale gère le monopole monétaire et les règles de création et circulation de la monnaie. L’Etat a l’obligation politique que la monnaie émise conserve sa valeur et son pouvoir d’achat. La Banque Centrale exécute cette obligation, cet engagement politique de l’Etat.

4. promesse de la Banque Centrale
Dans un système bancaire 100% money, la Banque Centrale est la seule banque à émettre de la monnaie. Une trop grande émission de monnaie conduirait à de d’inflation, à une dépréciation de la monnaie. Chaque billet, chaque pièce, chaque compte bancaire, est une promesse de la Banque Centrale que le pouvoir d’achat de la monnaie sera conservé. Pour éviter l’inflation, la Banque Centrale évite d’émettre trop de monnaie, donc de trop prêter. Mais elle émet suffisamment de monnaie pour prêter aux entreprises et aux particuliers. Une trop grande émission provoque de l’inflation. Une trop faible émission qui ralentit l’économie. Le juste milieu est difficile à trouver pour la Banque Centrale.

5. banque de second rang, ou banque secondaire
La Banque Centrale prête uniquement aux banques de second rang. Une banque de second rang emprunte à la Banque Centrale pour prêter l’argent ensuite à ses clients. Une banque de second rang est une banque commerciale comme la BNP, ou le Crédit Agricole. Dans un système 100% money, une banque de second rang n’émet pas de monnaie. Le gain de la banque de second rang provient de la différence de taux entre l’emprunt à la banque centrale et le prêt aux clients.

6. principe de création monétaire
La monnaie est créée à chaque fois que la banque prête de l’argent à un emprunteur. L’emprunteur est riche de l’argent emprunté. La banque est riche de la reconnaissance de dette de l’emprunteur. C’est équilibré. Il n’y a pas de fraude. Le billet est une sorte de reconnaissance de dette, ou une sorte d’obligation, de la banque. L’emprunt est ainsi un échange entre la reconnaissance de dette de la banque et celle de l’emprunteur. L’emprunteur possède des créances à très court terme sur la banque, c’est à dire de la monnaie. Et la banque possède une créance à long terme sur l’emprunteur, c’est à dire la reconnaissance de dette de l’emprunteur. Cet échange commercial entre la banque et l’emprunteur est équilibré. Il n’y a donc aucune fraude dans le principe de la création monétaire contemporaine.

Lorsque l’emprunteur rembourse à la banque, l’argent redevient du papier sans valeur entre les mains de la banque. En effet, une promesse faite à soi-même est de nulle valeur juridique. La valeur d’un billet de banque est donc nul entre les mains de la banque. Ainsi l’argent remboursé est nul est est comptablement annulé. Les billets et pièces sont « démonétisés » entre les mains de la banque qui les a émis.

7. création de monnaie Banque Centrale
La Banque Centrale crée de la monnaie lorsqu’elle prête à une banque de second rang. En échange, la banque de second rang donne une reconnaissance de dette à la banque Centrale. La monnaie ainsi créée est de la monnaie de Banque Centrale, ou monnaie centrale. La Banque centrale crée aussi les billets de banques et les pièces métalliques. Dans un système 100% money, la Banque Centrale est la seule à créer de la monnaie.

8. engagement de la Banque Centrale
Par le truchement de la Banque Centrale, l’État garantit que la monnaie conserve sa valeur dans la durée. Une augmentation de la masse monétaire peut provoquer de l’inflation. Cette masse monétaire totale est la somme de la monnaie centrale.

9. stabilisation des prix
Lorsque les emprunteurs empruntent pour acheter, la demande augmente.  La demande contribue à une hausse des prix. Lorsque les prix montent, la Banque Centrale augmente son taux d’intérêt. Un plus grand taux d’intérêt décourage certains acheteurs. Cette diminution des emprunts induit une diminution de la demande, et donc une diminution des prix.

10. cours forcé
Le système monétaire de Banque Centrale fonctionne grâce au monopole monétaire et au cours forcé. Sans le cours forcé, sans monopole monétaire,  la valeur de la monnaie serait nulle. Le cours forcé est nécessaire pour le fonctionnement de la monnaie étatique.

11. interdiction des monnaies secondaires
Aujourdhui, les banques secondaire peuvent émettre de la monnaie. Le système bancaire 100% money l’interdit. Ce système 100% money n’existe pas encore. Certains économistes recommandent d’interdire cette création de monnaie secondaire. Il permettrait de mieux contrôler la masse monétaire totale émise. Les banques secondaires prêtent alors uniquement la monnaie de Banque Centrale. Une banque de second rang ne crée alors aucune monnaie. Dans un système 100% money, le gain de la banque secondaire lui rapporte la différence des taux entre le taux de la Banque Centrale et le taux prêté au client.

12. supports monétaires
Les objets monétaires, les supports monétaires sont les billets, les pièces, et l’argent sur un compte bancaire. Pour l’utilisateur de monnaie, le billet de banque et l’argent sur son compte bancaire sont équivalents. Ces deux formes de monnaies sont créées par la Banque Centrale. Pour l’utilisateur, la monnaie-papier et la monnaie sur un compte bancaire sont deux supports différents d’une même monnaie.

13. un inconvénient de la Banque Centrale
La Banque Centrale émet de la monnaie sans posséder de l’or. Cela évite d’immobiliser un stock d’or, ce qui serait un investissement stérile. En ce sens, la Banque Centrale est un avantage.

Mais un État est soumis à des pressions politiques qui le poussent à emprunter des sommes qu’il ne pourra probablement jamais rembourser. Le règlement administratif de Banque Centrale incite les banques de second rang à prêter aux États. L’endettement excessif de l’État est un risque majeur du système de Banque Centrale.

Publicités

À propos gidmoz
libertarien, ingénieur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :