le coût caché des redistributions

thème: L’État prélève des impôts pour les redistribuer en subventions et en gaspillages. Le coût du prélèvement est de 20% des impôts. Les contribuables produisent moins pour éviter l’impôt. L’argent redistribué est gaspillé car il n’atteint pas le but fixé. Le total des coûts de redistribution avoisinent le montant de l’impôt.

article: le coût caché des redistributions

le but du pouvoir politique
Le but d’un pouvoir politique est d’accroitre son pouvoir au détriment de ses protégés mais pour mieux les servir. Le montant des impôts augmente donc jusqu’à son maximum possible. Ce maximum d’impôt avoisine 50% de la richesse produite. Au delà de ce seuil, la production nationale diminuerait et le montant des impôts décroîtraient.

illusion étatique
Chaque impôt est précédé puis entretenu par un important travail de lobbying et de propagande. L’État rappelle aux citoyens, depuis l’école jusqu’aux médias sous contrôle, l’utilité de l’impôt. La propagande de l’État consiste à faire croire que la valeur des services fournis serait plus grande que l’argent réellement dépensé. Les techniques sophistiquées de fabrication d’illusion fiscale expliquent à l’État comment y parvenir. Par exemple, emprunter est un moyen d’illusion fiscale. En effet, un emprunt d’État est un impôt indolore,presque invisible, puisque il sera payé plus tard par les contribuables.

coûts cachés égal à la moitié des impôts
Le prélèvement de l’impôt, et la propagande, coute aux administrations publiques quelques 20% du montant de l’impôt. Un contribuable, se sentant trop taxé, adopte une stratégie couteuse d’évitement de l’impôt. Et il produit moins de richesses dans le pays. Ce manque à produire et de la richesse non produite dans le pays. Ce coût avoisine la moitié de l’impôt. Enfin, à cause de la loi de l’incidence fiscale, la moitié des subventions n’atteignent pas leur objectif et sont donc perdues, gaspillées.

loi de destruction totale
La somme de ces coûts directs et indirects du prélèvement et de la redistribution avoisine ainsi le montant de l’impôt. C’est la loi de la destruction totale. Le prélèvement de l’impôt induit systématiquement une destruction égale au montant de l’impôt.

Publicités

À propos gidmoz
libertarien, ingénieur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :