loi de destruction totale

thème: Tout impôt induit un gaspillage égal en tendance, au montant de cet impôt. Pour profiter d’une redistribution, chacun dépense des ressources. Ces ressources dépensées pour bénéficier d’une subvention ne produisent rien. Elle accaparent des biens produits par d’autres. Or ces ressources auraient pu produire d’autres richesses.

article: loi de destruction totale

1. gain d’un investisseur
Un investisseur investit son argent dans l’espoir d’un gain. Si son risque est nul, il investit son maximum afin d’empocher le plus de gain possible. L’investisseur évalue son risque dans cet investissement. Son gain espéré est le gain potentiel divisé par le risque qu’il estime dans cet investissement.

2. ressources disponibles d’un investisseur
Quelques ressources d’un investisseur sont l’argent, le temps libre, les compétences dans une activité, des informations utiles. L’investisseur utilise ses ressources lorsqu’il espère en obtenir un gain supérieur au coût dépensé.

3. limites de l’investisseur
Une estimation du risque de perte limite l’investisseur. L’aversion au risque détournent certains investisseurs d’occasions à saisir. Un investisseur renoncera s’il a une compétence insuffisante dans le domaine à investir

Un investisseur cesse de dépenser ses ressources lorsque le cout est égal ou supérieur à l’espoir de gain.

4. L’investisseur droit de propriété et contrat
L’investissement d’un investisseur se fait sans aucune contrainte sur quiconque. Chaque acteur de l’investissement, client ou fournisseur, dispose librement de ses biens. Son investissement induit donc un avantage, une richesse produite pour tous les participants à cet investissement.

5. investissement pour une source de profit
Il n’existe pas de source de profit certain. Chaque investisseur doit donc investir un certain coût pour obtenir un gain. Chaque investisseur investira alors jusqu’à ce que son coût soit égal à son gain. Le coût dépensé par l’ensemble des investisseurs sera donc égal à la somme des gains qu’ils auront obtenus.

6. le pseudo-investisseur
Le pseudo-investisseur est un investisseur qui investit pour tenter d’obtenir de l’argent ou des ressources provenant de l’État. Le comportement du pseudo-investisseur est analogue à celui de l’investisseur. Un pseudo-investisseur investira une somme avoisinant le gain espéré pour obtenir le gain. Le pseudo-investisseur dépensera ses ressources tant qu’il a un espoir de gain. A la limite, le coût dépensée par le pseudo-investisseur sera égal au gain total obtenu.

7. le pseudo-investissement n’est pas productif
Les pseudo-investissements visent à obtenir des richesses. Mais ils ne contribuent en rien à leur production. En effet ils visent à s’emparer d’un bien qui avait été produit par un autre. Cet autre avait réalisé un authentique investissement. Le montant du gain obtenu est égal a montant des pseudo-investissements.

Ces pseudo-investissements n’ont produit aucune richesse nouvelle. Mais ils ont couté cher. En pseudo-investissant, ces pseudo-investisseurs n’ont pas produit des richesses nouvelles. Ce montant des pseudo-investissements est donc du gaspillage de ressources pour la société. Le montant de ce gaspillage est égal au montant du gain obtenu.

Or a « gain obtenu » est précisément le montant des impôts. La distribution des subventions s’est donc faite en induisant un gaspillage de ressources égal au montant des subventions. Toute redistribution induit un gaspillage égal au montant de cette redistribution.

8. loi de destruction totale
Or toute dépense de l’État, toute redistribution, est, in fine, une subvention. Chaque dépense de l’État induit un gaspillage égal à la dépense. La dépense de l’État provient de l’impôt. Tout impôt induit donc un gaspillage égal au montant de l’impôt. C’est la loi de destruction totale. Ce processus est théorique et utilise un raisonnement à la limite, un raisonnement en tendance

9. le contre-investissement
Un contre-investissement est la réponse de la victime en réponse à un pseudo-investissement pour tenter d’y échapper. Un contre-investissement est fait dans le but de préserver et de protéger ses biens. La victime tend à investir tant qu’elle y trouve un avantage qui lui semble la protéger mieux. Là encre, la victime tend à dépenser des ressources pour se protéger tant qu’elle y trouve un avantage. A la limite, la victime va dépenser jusqu’au point où elle n’y trouvera plus un avantage. En tendance, la victime dépensera une partie de la perte qu’elle subit.

10. Le gaspillage des victimes
Ainsi, les ressources dépensées par les victimes sont, en tendance, égale au montant de l’impôt. La somme des contre-investissement des victimes de l’impôt tend à être égal au montant de l’impôt. Or au lieu d’employer leur ressource à se protéger, es victimes auraient pu produire d’autres richesses. C’est une forme de destruction de valeur. Et elle tend à être égal au montant des impôts.

11. deux sources de gaspillage
Les contre-investissements des victimes tendent être égaux à l’impôt. Plus le contre-investissement réussit, moins l’impôt est grand. Et moins seront grands les pseudo-investissements de captation. Ces deux mécanismes sont complémentaires. Les impôts tendent donc à induire un gaspillage égal au montant de l’impôt.

12. incertitude économique
Cette loi de la destruction totale est établie en « faisant abstraction de l’incertitude », comme si l’incertitude économique n’existait pas. Or, l’incertitude existe toujours. Cette loi ne s’applique donc pas entièrement. Faire abstraction de l’incertitude signifie qu’il existe suffisamment de gens susceptibles d’investir pour obtenir la redistribution. Faire abstraction de l’incertitude signifie aussi que la source de la redistribution distribuera une somme connue avec certitude. Le pseudo-investisseur sait qu’en investissant une quantité déterminée de certaines ressources, il obtiendra nécessairement le profit espéré.

13. critères désignant les bénéficiaires d’une subvention
Des dispositions légales précisent les bénéficiaires de la subvention, ou de la redistribution. Sans faire aucun effort, les bénéficiaires désignés reçoivent la subvention. En faisant un petit effort, certains candidats peuvent espérer l’obtenir. Pour d’autres, l’effort à fournir serait si important qu’il ne serait pas profitable. Certains candidats ne parviennent pas, malgré leurs efforts, à obtenir la subvention. Ces critères l’obtention de la redistribution augmentent l’incertitude économique des candidats à cette subvention. Ces efforts des candidats constituent un gaspillage de ressources au sens de la loi de destruction totale.

14. réussite ou échec des candidats à la subvention
Certains candidats réussissent à l’obtenir la subvention. L’ensemble des efforts faits par les candidats, heureux ou malheureux, est un pseudo-investissement. Ce sont des ressources qui n’ont produit aucune richesse nouvelle, puisqu’il s’agit d’obtenir une richesse déjà existante.

15. pseudo-investissement pour obtenir la subvention
Le pseudo-investissement total des candidats dépend des facteurs spécifiques à la subvention. Il est d’autant plus grand que le montant de la subvention est grand. Il est d’autant plus réduit que le critère d’attribution de cette subvention est facile à obtenir. Ainsi, une subvention aux chômeurs est facile à obtenir pour ceux qui envisageaient de quitter leur travail. La cessation de leur travail est de la richesse non produite. Cette richesse non produite est une illustration de la loi de destruction totale.

Une subvention pour les centenaires serait moins facile à obtenir. Néanmoins, elle peut induire une immigration d’aubaine. Elle peut aussi inciter à des falsifications de pièces d’identité sur la date de naissance. Ces comportements destinés à obtenir la subvention sont des « pseudo-investissements ».

Publicités

À propos gidmoz
libertarien, ingénieur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :